Production vin bio

Production Bio

L’organisation faitière Bio Suisse existe officiellement depuis 1981, bien que son histoire commence dans les années 1920.

Elle se caractérise alors par le désir d’un retour à la nature.

Dans les années 1950 elle vise l’indépendance des paysans face à l’industrie des intrants, et depuis 1970 elle s’établit comme alternative, respectueuse de l’environnement.

L’intérêt des consommateurs et de la grande distribution se fait grandissante et favorise la reconversion de nombreuses exploitations.

reconversion bio

Mes engagements

En tant que producteur Bio, je m’engage :

À préserver les espaces vitaux diversifiés.

Au refus des produits phytosanitaires de synthèse ainsi qu’aux engrais chimiques.

À la protection du sol, de l’eau, de l’air, du climat et de l’humain.

Ce qui a motivé mon engagement ?

Ma sensibilité et mon admiration pour la beauté de la nature et sa diversité.

Je ne me suis jamais senti à l’aise avec le désherbage chimique, ni les traitements phytosanitaires.

Un sol désherbé est un sol nu, dépourvu de défense contre l’érosion, amputé de sa matière première : la matière organique et toute la faune qui le compose.

Le sol est comme une éponge, il filtre l’eau et la minéralise. Il est le support vivant de nos cultures.

La terre ne nous appartient pas, elle est un héritage que nous transmettrons aux générations futurs.

La vigne est une monoculture et il est logique de partager le terrain avec les espèces indigènes de plantes et d’animaux, et ainsi respecter la biodiversité.